Apollo Sporting Club Paris

Toutes les actualités'

Découvrez Chloé, Ostéopathe à Apollo 19

Présente toi en quelques mots 

Je m’appelle Chloé et je suis étudiante en dernière année d’ostéopathie. Après mon diplôme en juillet, je souhaiterais exercer au sein de clubs de sport ; l’objectif étant d’accompagner les sportifs (qu’ils soient débutants, amateurs ou professionnels) lors de leurs entrainements ou compétitions afin qu’ils puissent se donner à fond, sans douleur. L’ostéopathe peut aussi, avec le coach, analyser le geste sportif et l’optimiser pour limiter les risques de blessure. 

Combien de temps faut-il attendre pour faire du sport (avant/après la séance d’ostéopathie) ? 

On peut consulter l’ostéopathe à distance de l’entrainement ou juste après une séance de sport. Cela dépend des cas… Pour les douleurs de « tous les jours », on préfère voir les patients à distance des entrainements, à froid. Mais par contre, pour une douleur n’apparaissant que pendant le sport, consulter juste après l’entrainement est intéressant. On a alors plus de chances de trouver ce qui ne fonctionne pas correctement ! 

En général, on préconise 48h de repos après une séance d’ostéopathie pour un résultat optimal… évidemment, chez un sportif passionné, encore plus s’il en fait son métier, c’est difficile ! Alors si c’est vraiment nécessaire on s’arrange, on programme une séance de plus que nécessaire, on adapte l’entrainement, on limite certains exercices, on en rajoute d’autres… Mais on sait que le meilleur reste le repos de 48h après le traitement. Cela permet au corps de re-fonctionner dans de bonnes conditions avant de subir de nouveau les contraintes du sport. Le traitement a alors toutes ses chances d’être pleinement efficace, et le sportif aussi !

Quelle est la différence avec la kinésithérapie ? 

La principale différence entre l’ostéopathie et la kinésithérapie est la condition sous laquelle on peut consulter le spécialiste : pour le kinésithérapeute, il vous faut une ordonnance, mais pas pour l’ostéopathe ! Vous pouvez le consulter simplement sur rdv. 

Ensuite, les deux spécialités se complètent, contrairement aux idées reçues… Il y a des pathologies pour lesquelles le kinésithérapeute sera plus efficace, et d’autres où l’ostéopathie sera le meilleur placé pour vous remettre d’aplomb, et enfin celles où l’alliance des 2 est nécessaire ! C’est l’examen clinique qui permettra de trouver la meilleure option pour le patient.